Contrebasse Tribute n° 9

Contrebasse Tribute n° 9

Petit feuilleton amoureux sur la création d’une contrebasse.

Épisode 9, le 7 juillet 2016 : les ouïes. Avec la participation de Florent NISSE

OuiesTracage L’élégant dessin de ces drôles d’oreilles ne doit rien au hasard. Peaufiné depuis des siècles, il optimise la circulation de l’air dans l’instrument. Pour cette contrebasse, c’est le modèle « Hilaire » que nous adoptons, à la taille du demi pour répondre au volume particulier de la caisse. Le positionnement des ouïes aussi est primordial. Il conditionne le « diapason » de l’instrument, c’est à dire la longueur de corde entre le haut de la caisse – à l’accroche avec le manche – et le chevalet. Celui-ci sera positionné dans l’axe des crans intérieurs des ouïes – les petites entailles qui font comme une barrette aux « f » – comme le montre la photo.  Comme nous voulons garder le maximum de longueur de corde, nous l’avons descendu le plus bas possible en fonction de l’encombrement incompressible du cordier. Les deux ouïes sont écartées aussi au maximum, en limite de table. Nous préservons ainsi une large partie centrale de voûte ininterrompue de la table. Une fois le tracé défini, les ouïes sont percées dans la table, découpées et ajustées au canif.

CanifOuies

Voir le blog d’AltiCelli

Le contrebassiste du jour.

Le contrebassiste du jour.

Florent NISSE

 

Né à Colmar en 1983 Florent débute la contrebasse à 6 ans. Autant dire que malgré un diplôme d’ingénieur de l’INSA, son choix s’est finalement porté sur la grand-mère avec laquelle il a obtenu à Lyon ses 2 DEM, en classique et en jazz, avant de rejoindre à Paris la classe de Riccardo Del Fra. Démarrée à Lyon, il poursuit sa carrière à Paris avec des artistes comme David & Thomas Enhco, Yaron Herman, Didier Lockwood, Michel Portal, Stéphane Guillaume, entre autres. Il enregistre avec son propre groupe un premier disque en tant que leader: « Aux Mages ».

 

Sa contrebasse:

C’est une vieille Française Mirecourt Tibouville-Lamy de la fin du XIXème siècle. Conçue à l’origine pour l’orchestre symphonique, elle n’avait d’origine que 3 cordes. On lui a rajouté plus tard sa 4ème corde. Ils sont ensemble depuis 9 ans.

 

Son contrebassiste préféré:

Charlie HADEN, sans hésitation!

 

Son coup de cœur pendant le festival:

Pierre de Bethmann jeudi  7 à Cybèle.

Son site internet pour l’écouter